Café Bras Restaurant - Musée Soulages

Le Restaurant

Le restaurant, ouvert pour le déjeuner de 12h à 14h (et le samedi soir), offre une cuisine de l’instant qui évolue chaque jour, au gré des humeurs du marché et des chefs. Un menu à 32 € qui se décline autour d’une entrée du jour (au choix), d'un plat du jour (au choix) et d’un dessert (au choix), pour réconforter toutes les envies. Réservation conseillée. Voir Infos Pratiques pour les jours d'ouverture.

Le restaurant Une cuisine de l’instant et du marché signée Bras

cuisine-instant-4

Découvrez le menu d'un jour

Le restaurant offre une cuisine de l’instant et du marché, celui de Rodez. Il s’agit « d’une cuisine lumineuse, réfléchie qui ne s’éparpille pas dans l’imagerie. » insiste Michel Bras. « Du Beau et du Bon sans fioritures, en misant sur les valeurs intrinsèques de notre pays : la vérité et l’essentiel. Fruit d’un travail d’observation, de contemplation, elle a puisé ses racines dans la cuisine traditionnelle de l’Aveyron. Nourrie du geste séculaire, juste, transmis de génération en génération, elle se veut naturelle, franche sans ambages. Elle est toute en rigueur dans un équilibre harmonieux de tous ses éléments et dans la précision instinctive de certains procédés.»

« C’est cette cuisine-là, une cuisine du corps et de l’âme, une cuisine de Bon Sens qui touche au rien, à l’essentiel, qui tient plus de l’amour que de la science, que nous voulons élaborer. Une cuisine de liberté qui fera place à l’imperfection, au hasard du dernier coup de main. En somme, une cuisine vivante. »


Points de suspensions
  • cuisine-instant-4
  • Plat_Bras_0098
  • Plat_Bras_0103
  • cuisine-instant-3
  • Partager la page sur les réseaux sociaux

Le restaurant Christophe Chaillou : l’esprit Bras en cuisine

Christophe_Chaillou-Café_Bras

Après avoir parfait son apprentissage de jeune cuisinier dans de prestigieuses maisons, de Bouliac à Paris, Christophe Chaillou a véritablement forgé son identité dans les cuisines du Suquet, à Laguiole, aux côtés de Michel et Sébastien Bras, dont il est aujourd’hui le beau-frère. Christophe, chef et gérant du Café Bras, continue à cultiver cette sensibilité particulière pour les plantes et légumes et ce don pour révéler, par sa créativité et sa technique, des produits simples et les transformer en mets détonants. Des plats qui ne pourraient pas s’exprimer sans la qualité de produits qu’il aime rechercher sur le marché de Rodez. « Pour moi, c’est un des plus beaux marchés de France », aime-t’il répéter. « J’aime rencontrer des producteurs et des artisans et travailler avec eux, pour trouver la pièce de qualité, qui va nous permettre d’offrir cette cuisine à la fois simple et singulière au Café Bras ».

Ce goût du contact Christophe a également eu l’occasion de le développer encore lors d’une parenthèse professionnelle pendant laquelle il a choisi de transmettre sa passion et sa connaissance du métier en devenant enseignant dans un lycée professionnel. Aujourd’hui, cette passion pour la transmission ne l’a pas quittée et il aime toujours autant accueillir des apprentis afin de leur livrer son savoir-faire, et ouvrir leurs yeux sur les trésors de produits qu’ils ont la chance de travailler tous les jours. C’est avec le même enthousiasme qu’il reçoit au sein du Café Bras des néophytes passionnés, curieux d’apprendre tours de main et recettes, lors de cours de cuisine à l’ambiance aussi conviviale qu’un déjeuner au Café Bras.


Points de suspensions
  • Christophe_Chaillou-Café_Bras
  • Christophe_Chaillou-Café_Bras2
  • Partager la page sur les réseaux sociaux

Le restaurant À table pour le déjeuner

Christophe_chaillou_0146

Après s’être peut-être laissé séduire par un apéritif, un ratafia, un anisé de Bonal, ou une gentiane des environs, une entrée surprise, est servie. Une proposition réconfortante, invitation à laisser glisser les pieds sous la table, sans avoir à décider. Ensuite, une volaille ou une viande cuisinée sur le moment, un poisson juste raidi ou au contraire un mijoté qui a joué les contretemps, après une longue cuisson à feu doux, pour fondre les saveurs et concentrer les jus. Un plat accompagné par des légumes de tous les jours, cuisinés comme il se doit, qui ne serviront pas de faire-valoir, comme toujours dans la cuisine des Bras. Une cuisine, légère, radieuse qui poussera la plupart à se délecter d’un des 3 desserts offerts chaque jour et… à se dépêcher de prendre son temps pour les savourer.


Points de suspensions
  • Christophe_chaillou_0146
  • Christophe_chaillou_0099
  • Christophe_chaillou_0128
  • Christophe_chaillou_0107
  • Christophe_chaillou_0134
  • Christophe_chaillou_
  • Partager la page sur les réseaux sociaux

Le restaurant Pascale Cathala-Chaillou : accueillir avec sincérité et attention

Pascale_Cathala-Chaillou_caféBras

Pascale Cathala Chaillou a rejoint Christophe, son conjoint, peu après l’ouverture du Café Bras, pour entamer une « seconde vie professionnelle » après une longue expérience de DRH. « Même si je n’ai pas eu l’opportunité de suivre les cours de l’école hôtelière, je suis allée à bonne école » plaisante celle qui, originaire de l’Aveyron, a passé tous les étés de sa jeunesse à travailler dans un des hôtels restaurants les plus animés de Laguiole. Il est vrai qu’elle a pu acquérir au fil des ans une véritable culture culinaire ainsi qu’un sens développé du service dans l’univers de la restauration, grâce à la complicité qui la lie à sa sœur, Véronique, épouse de Sébastien Bras. Aujourd’hui Pascale reçoit les clients et dirige la salle du Café Bras avec entrain et attention. Un accueil qu’elle souhaite attentif, chaleureux, plein de sincérité, conforme à l’esprit Bras en quelque sorte.


Points de suspensions
  • Pascale_Cathala-Chaillou_caféBras
  • Pascale_Cathala-Chaillou_caféBras2
  • Partager la page sur les réseaux sociaux

Le restaurant Un hommage aux produits et producteurs

hommage-produits-1

La cuisine du restaurant rend hommage aux producteurs, qui pour certains accompagnent les Bras depuis plus de 20 ans. Les spécialités de charcuteries de la Maison Conquet, la sélection d’agneaux Allaiton de Greffeuille, les légumes de Laurence et Bernard Roualdès, les fruits de Yannick, auront droit de citer dans le menu, comme bien d’autres, en toute transparence.


Points de suspensions
  • hommage-produits-1
  • Partager la page sur les réseaux sociaux